le 22 juin 2001

 

logo_cedric_bermuda2Monsieur,

A partir d'un incident mineur, vous avez manifesté à l'égard de votre hiérarchie une opposition forte et persistante à l'application d'une consigne simple (port d'un pantalon par les hommes sur les lieux de travail).

Compte tenu de votre niveau de responsabilité, votre comportement ainsi que la publicité que vous en avez faite décrédibilisent la hiérarchie et font peser sur notre société un risque important de perte d'image de marque auprès de nos clients fréquemment présents sur le site.

Dans le contexte économique difficile dans lequel nous nous trouvons, nous ne pouvons pas prendre le risque d'une dégradation de la relation clientèle qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur le niveau de notre activité.

De plus, nous ne pouvons tolérer qu'un technicien de votre niveau non seulement refuse d'appliquer une consigne que tous les autres salariés respectent mais également marque publiquement à cette occasion son refus d'adhésion aux valeurs fondamentales de notre société.

Du fait de la perte de confiance qui en résulte, votre maintien au sein de notre société est devenu impossible.

En conséquence, nous avons le regret de vous notifier par la présente notre décision de procéder à votre licenciement.

Cette décision prend effet à réception du -présent courrier. Votre solde de tout compte vous sera remis à l'issue de votre préavis de deux mois que vous serez dispensé d'effectuer, dès le premier jour, mais qui sera néanmoins rémunéré.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

Le Chef du Personnel

Loïc PICOU